ZD #1 La salle de bain – partie hygiène corporelle

 

La salle de bain n’est habituellement pas la pièce de la maison qui produit le plus de déchets mais sans s’en rendre compte on peut voir qu’il y a quand même bon nombre de déchets qui pourrait être évité si on adoptait quelques petits trucs et astuces au quotidien.

Je précise tout de même que je ne suis pas parfaite et qu’à l’heure où j’écris cette article je produis encore des déchets dans ma salle de bain.

1. Les oreilles

IMG_8931

L’oriculi est un petit instrument qui vient du Japon. C’est un petit bâtonnet qui remplace le coton tige. Alors oui je sais dit comme ça…

Ce n’est aussi doux et attentionné qu’ coton tige mais il n’est pas question d’aller trifouiller dans ses oreilles. L’oriculi sert à enlever le depot de cérumen présent à l’entrée de l’appareil auditif.

C’est un outil efficace qui remplace très bien le coton tige. Il ne fait pas mal, se nettoie bien et est réutilisable tant qu’il n’est pas abimé !

Mais le chéri préfère les cotons tiges…

2. Le visage

IMG_8939

C’est une révolution pour moi qui utilisait énormément de cotons pour me démaquiller ou se laver le visage, j’ai enfin trouvé la parade zéro déchets !

Ce sont des lingettes qui ont deux textures différentes de chaque cotés. L’une est plus lisse, ce qui me permet de me laver le visage après un soin et un côte qui permet de bien enlever le maquillage.

Que dire… je suis comblée ! Elles se lavent très bien à la main en frottant avec un peu de savon, sont très efficaces pour démaquiller et sont réutilisables.

Niveau prix tout dépend de la marque. Compter entre 10 et 20€ les 12 lingettes ou si vous êtes manuel vous pouvez les confectionner vous même.

3. Le corps

 

savons.jpg

 

En ce qui concerne l’hygiène corporelle, c’est très simple. On utilise du savon de Marseille parfumé de différentes senteurs et certains servent de gommage.

Personnellement étant de Marseille je m’approvisionne sur place lors de mes visites mensuelles chez mes parents mais vous pouvez les trouver un peu partout surtout si vous voulez du VRAI savon de Marseille, renseignez-vous avant d’acheter !

Pour le lavage de cheveux malheureusement ce fut catastrophique…

J’ai essayé de faire un masque detox à base d’argile de rhassoul mes cheveux sont devenus très gras. J’ai ensuite essayé un shampoing dur spécial cheveux gras mais rien à faire je n’avais pas l’impression qu’ils étaient propres.

Donc je continue à utiliser du shampoing chimique Le Petit Marseillais mais je n’ai pas dis mon dernier mot !

4. Les dents

Je suis une adepte de la brosse à dents électrique mais je compte bien tester la brosse à dents en bambou biodegradable (la brosse à dents parfaite quoi).

Et nous utilisons deux dentifrices…

 

dentifrices

 

Un dentifrice dur au savon que j’utilise uniquement le matin. Il enlève un peu le tartre, nettoie bien mais il ne faut pas l’utiliser trop souvent.

 

dentifrice

 

Un dentifrice en poudre 100% naturel. L’aspect n’est pas top et il faut rincer deux fois la bouche et rebrosser les dents pour enlever l’excédent de poudre entre les dents. Il fait son job mais je pense que je ne le rachèterais pas. J’aime le compléter avec de l’huile essentielle de menthe poivrée pour l’haleine.

4. Les aisselles et l’épilation

A ce jour je finis les déodorants Dove et compagnie et pour l’épilation je suis toujours au razoir électrique et à la cire froide pour les sourcils. Je compte bien trouver une solution plus écologique et je n’oublierai pas de vous en parler en éditant cet article.

 

Je pense que j’ai fais le tour de la salle de bain en ce qui concerne l’hygiène. Il y a encore des progrès à faire mais je suis déjà ravie de mon parcours. Pour ce qui est du maquillage ce sera dans un prochain article…

 

Les petites choses ne sont pas insignifiantes car en se regroupant elles forment de belles et grandes choses !

Cinéma #13 JUIN 2015

Vice versa

Réalisateur : Pete Docter (Rebelle, Là-haut)
Genre : Animation 
Durée : 1h34mn 

Synopsis : Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition.

Mon avis : ce que j’aime
                 – des personnages plus qu’originaux, ils permettent au enfants de mieux comprendre nos émotions à l’adolescence (ou non)
                 – fous rires garantis !
                 – une histoire riche en rebondissements, avec son petit pincement au coeur à un moment

                 ce que je n’aime pas
                 – des passages trop longs
                 – je trouve le film assez mature, les plus petits ne comprendront pas totalement le film et seront un peu perdus hélas

 Jurassic World

Réalisateur : Colin Trevorrow (Safety not guaranteed)
Acteurs : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Nick Robinson
Genre : Aventure, action, science-fiction
Durée : 2h05mn

Synopsis : L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.

   

Mon avis : ce que j’aime
                – des dinosaures qui se bagarrent, j’adore !
                – des clins d’oeil qui font plaisir
                – Chris Pratt, le meilleur choix possible !
                – magnifiques paysages !

                ce que je n’aime pas
                – des longueurs avec des dialogues qui ne servent pas à grand chose
                – des personnages dont on ne s’attache pas alors qu’on devrait (ils sont là pour)





               


Unfriended

Réalisateur : Levan Gabriadze
Acteurs : Shelley Henning, Renee Olstead…
Genre : Suspense, horreur
Durée : 1h23mn

Synopsis : Une jeune lycéenne se suicide après qu’une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour « tchater » entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera. Peu à peu, les événements tragiques qui ont marqué la bande, un an plus tôt, refont surface et se montrent sous un nouveau jour.

TRAILER ICI

Mon avis : ce que j’aime
                 – vu que je ne suis plus trop fan des films de peur, celui là m’a bien fait sursauté alors qu’il n’y avait STRICTEMENT RIEN D’EFFRAYANT !
                 – le fait que ce soit sur Skype, qu’on est une vue que sur l’écran de l’ordinateur rend les choses plus réelles
                 – du coup ça en fait un film d’actualité

                 ce que je n’aime pas
                 – les acteurs jouent mal, les voix françaises sont moches
                 – films assez low cost (caméra, effets)



A lire également Cinéma #12 MAI 2015